aller à la navigation

Distances minimale et maximale de l’observateur mai 5 2017

Infos : , ajouter un commentaire

Je vous montre une autre image animée, toujours réalisée avec le logiciel Gimp, dans laquelle, en plan et pour la perspective frontale, sont déterminées géométriquement les distances minimale et maximale de l’observateur par rapport au centre de l’image ou du tableau.
La plus grande distance de l’image ou du tableau, très souvent la diagonale, doit être prise pour base. En effet, de toutes les distances de l’image, elle seule forme une distance angulaire comportant le plus grand nombre de coordonnées de l’espace, même imaginaire, à représenter. Si cette distance est plus courte, toutes les coordonnées ne seront pas prises en compte et la perspective provoquera des déformations et des déséquilibres. Si cette distance est plus longue, la perspective “écrasera” l’espace représenté d’autant plus fortement que la distance sera longue.
Perspective frontale - Distances minimale et maximale de l’observateur

Déplacement du point de vue de l’observateur mai 5 2017

Infos : , ajouter un commentaire

Je vous montre une image animée, que j’ai réalisée avec le logiciel Gimp, dans laquelle le déplacement de 5 degrés en 5 degrés des points de fuite principaux, indiqués par des traits noirs, et des points de fuite secondaires à 45 degrés, indiqués par des traits orange, est dû au changement de point de vue de l’observateur.
Déplacement du point de vue de l’observateur



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 50 articles | blog Gratuit | Abus?